mémoires minérales  / à toi
correspondance céleste pour solitudes ordinaires
décembre 2006 / La Grand' Combe / Les Salles du Gardon / Alès                 

une installation plastique et sonore disposée comme un triptyque spatio-temporel  interrogeant la mémoire 



…fragmentée sur trois espaces, cette installation permet au visiteur de se projeter dans le processus 
conceptuel fédérant la mémoire
… chaque espace visité est autonome et complémentaire des deux autres, la prise d’information                  
sensible, l’accumulation des émotions collectées dans chaque espace, bien qu’appréhendée dans 
des  lieux et des temps différents, reforme dans la pensée la totalité de l’œuvre 
espace vitrine à la médiathèque d’Alès
espace galerie aux Salles du Gardon
espace Solola à la Grand’ Combe 
…au fond d’une brocante, la mémoire propose ses vestiges,  ses traces, ses stigmates incrustés 
sur la pierre compressée, concassée, fossilisée. 
…dans le volume d’une nuit poétisée les matières et les formes se détachent ou se fondent, questionnant 
le regard : 
qu’est-ce que le frai du temps ? 

ce déficit, cette usure qui retire à la forme un peu de sa  substance et dont l’absence presque invisible 
retourne à la mémoire universelle.


Les écrits présentés ont été réalisés à partir de portraits poétiques d'anciens Cévenols.