écriture ferroviaire… ensemble de textes poétiques réalisés pour le projet « train de culture »
une interrogation sur le voyage à la rencontre d’une culture inscrite dans les strates du temps
et dont le chant du train révèle les stigmates cachés  dans  la mémoire du bassin houiller alésien

 

  triptyque  voyage n°2  / suite et contrepoint à 3 voix                                                                                                         alain joule/résidence féroviaire 



                                                             Jeu de H pour cheval vapeur
 
 
1 machine   acheminant    cheminement        de mines    
2 encheminant        chuintant      aux mines  
3     le temps         chuchotement     cheminant

 

 
 
 
 
1   au feu     chamellant      longs cheveux   de vapeur
2 échevelant         dans la brume     écheveau  
3 le je     déchu miné      emmêlant      

 
 
 
 
1 étirant  dans l’outrage  furtif  métal
2 lents cheveux     des nuages       offert   conducteur    
3 l’échafaud  chaud au revers torrent
 
 
 
1 l’enfer  de la mémoire
2 qui ferraille rougissant  aux rails  sur les chemins
3 laminé       dans les mailles       de fer
 
 
   

 

 

                                                                ...Jeu de H pour cheval vapeur

 

 

 lecture en suite 
  machine acheminant
  cheminement de mines au feu  chamellant
  longs cheveux de vapeur
  étirant dans l’outrage  
  furtif métal
  l’enfer de la mémoire
           
  encheminant chuintant aux  mines échevelant 
  dans la brume écheveau
  lents cheveux 
  des nuages offerts
  conducteurs qui ferraillent 
  rougissant 
  aux rails sur les  chemins
           
  le temps chuchotement
  cheminant le je déchu miné  emmêlant l’échafaud 
  chaud au revers 
  torrent  laminé dans les mailles de fer
 
 
  lecture contrapuntique 
 
  machine encheminant  acheminant le temps
  cheminement de mines aux  mines cheminant
  échevelant le je au feu  
  déchu miné  
  chamellant dans la brume
  emmêlant  longs cheveux 
  écheveau de vapeur 
  lents chevaux étirant  l’échafaud des nuages
  chauds dans l’outrage offert  
  au revers conducteur 
  furtif   torrent  
  métal laminé 
  qui ferraille l’enfer
  rougissant dans les mailles 
  aux rails de la mémoire 
  sur les chemins de fer